Hellé Nice, une badass oubliée de la grande Histoire

Annonces 0 replies 221 views Tags:  feminisme ; femme ; pilote ; cabaret ; beau livre ; livre ; roman graphique ; crowdfunding

Bonjour la communauté !

Vous connaissez Hellé Nice ? Non ?

Ce n'est pas étonnant. Comme de nombreuses femmes du siècle dernier, elle a été effacée de l'Histoire malgré sa vie extra-ordinaire et son amour pour les choses pas ordinaires.

J'écris un livre sur mon aïeule : Rugissante, la folle trajectoire d'Hellé Nice. C'est un ouvrage illustré qui paraîtra en édition limitée et numérotée en mai 2022. Chaque ouvrage pré-commandé aura le luxe d'être entièrement personnalisé au nom de son acquéreur·se ou au nom de la personne à qui il est destiné s'il s'agit d'un cadeau.

  • Il est dispo en pré-commande dès maintenant : https://fr.ulule.com/rugissante-la-folle-trajectoire-dhelle-nice-/ alors allez découvrir le projet et n'hésitez pas à l'offrir ou à vous faire plaisir ! Comme il s'agit d'une édition limitée, c'est une aubaine que pouvoir réserver son propre exemplaire dès maintenant.
  • Je recherche des spécialistes des années folles / cabarets / music-hall au début du XXe siècle pour préciser mon chapitre 2 en cours d'écriture !
  • Je recherche des journalistes susceptibles de parler de cette illustre femme du siècle dernier pour d'abord la faire connaître, et ainsi booster notre campagne (Marie-Claire, Elle, Vogue, Simone media, Culture Prime, France Culture, period studio, etc.) ! J'ai réalisé un communiqué de presse que je vous transmettrai avec plaisir !

Qui était-elle ?

Hellé Nice a vu le jour dans la campagne beauceronne en 1900 (près de Chartres) et à peine sortie de l'adolescence, elle est partie à Paris en quête d'un ailleurs digne de ses grands rêves d'enfant ! C'est là qu'elle a rencontré un célèbre artiste de l'époque : René Carrère. Il a signé les portrait de Mistinguett et Colette, il appartenait à la bourgeoisie des années folles. Mariette Helène Delangle (son nom de jeune fille) était sa protégée, son amie, son modèle -pour ses cartes postales érotiques glissées par paquets sous le manteau des indiscrets. Grâce à René Carrère, on présume, elle a pris des cours de danse. De nature curieuse, elle est aussi très endurante et sportive : les techniques de danse classique s'inscrivent sans difficulté dans sa tête et dans son corps. Elle devient, au milieu des années 20, une star du Casino de Paris et du Bataclan, à l'affiche notamment des Ailes de Paris avec Maurice Chevalier. Son nom de scène et de vie devient alors Hellé Nice !

En 1927, elle continue parallèlement de s'initier à la course automobile avec ses acolytes, anciens pilotes de chasse de la Première Guerre Mondiale. Elle maîtrise les bolides avec aisance et assurance et ressort toujours enthousiasmée de l'expérience de la vitesse. Rien ne l'anime plus que les sensations fortes ! D'où son aptitude à grimper sur les sommets des Alpes à 25 ans ! Oui, elle obtient son certificat d'alpinisme après avoir gravi le Mont Blanc, le Grépon, l'Aiguille Verte. L'hiver, elle dévale les pistes de ski jusqu'à un jour frôler la mort. Une avalanche se précipite sur elle qui l'évite de justesse. Sa blessure au genou l'empêche de continuer sa carrière d'artiste... une véritable aubaine pour celle qui rêvait d'entreprendre une nouvelle vie de pilote. Rien ne l'arrête. Concours de circonstances et heureux hasard : Bugatti perd son égérie, Elisabeth Junek et voit en Hellé Nice la femme idéale pour représenter sa maison !

En décembre 1929, un froid glacial balaie la piste de l'autodrome de Montlhéry, circuit emblématique ! Elle fait des tours et des tours de piste à bord de sa Bugatti 35.

Elle atteint des vitesses inouïes et signe le record féminin de vitesse à 197 km/h ! Exceptionnel. Elle entre dans la légende.

Hellé Nice fait le tour du monde et court contre des hommes, c'est inédit à l'époque. Peu de femmes osent se lancer et renverser les moeurs, ce qui fait d'elle une pionnière aux côtés de Junek, d'Odette Siko, de Simone des Forest. Avant elles, il y a eu Bertha Benz avec son tout premier tricycle à moteur, ou encore Camille du Gast qui a fait de nombreuses courses comme la Paris-Madrid. Des légendes oubliées.

Hellé Nice fait la une des journaux et magazines de l'époque. Paris connaît son nom et ses exploits, mais sa notoriété s'exporte bien au-delà des frontières ! Jusqu'au Brésil où l'on l'acclame en héroïne en 1936 ! Durant cette course emblématique à Sao Polo à l'été 36, un accident la plonge dans le coma pendant 3 jours. Obstinée, éprise de cette liberté et de cette vie à 200 à l'heure, elle continuera ses courses, à bord de Bugatti, toujours, mais aussi d'Alfa Romeo.

La Seconde Guerre mondiale frappe. Les courses sont mises en stand-by. Hellé Nice vit à Paris puis emménage sur la Côte d'Azur avec son compagnon. Au sortir de ces années de conflit international, alors que leur vie oscille entre misère et bon train de vie, elle s'apprête à retrouver la piste de vitesse de Monte-Carlo lorsque l'un de ses principaux rivaux masculins, Louis Chiron, l'accuse publiquement d'avoir collaboré avec la Gestapo. Après de nombreuses fouilles historiques dans les archives de Berlin entre autres, par la biographe Miranda Seymour qui a écrit le seul livre sur Hellé Nice (Bugatti Queen), ses accusations sont reconnues comme entièrement fausses mais ont néanmoins sali sa carrière et sa mémoire. Elle a terminé sa vie à Nice, sa ville adorée, dans un petit appartement payé par l'association La Roue tourne qui sauve les stars déchues avant de mourir dans le silence le plus total en 1984.

Avec Rugissante, Lionel Lucas (éditeur www.redrunner.fr ) veut la réhabiliter parce qu'il est tombé par hasard sur son histoire dans un livre sur les plus grands pilotes en revenant d'un voyage au Japon. Il a tout de suite été fasciné. Suite à une chronique sur France Inter qui parlait d'elle en juin 2020, et à un commentaire de Lionel sur Facebook en lien avec cette chronique, je lui ai écrit. Le feeling est bien passé et son magnifique projet m'a séduite !

En qualité d'arrière arrière petite cousine d'Hellé Nice, je prends donc part au projet comme co-autrice. C'est un honneur et un immense défi car le livre ne suit aucun code et sera par ailleurs le premier sur elle, en langue française. Au début du processus de recherches, nous avons retrouvé une valise qui appartenait à Hellé Nice, et dans laquelle demeurent photos personnelles, lettres à sa soeur, coupures de presse... Que nous exploitons pour donner vie à cette histoire extraordinaire.

Merci de m'avoir lue !

Belle journée à chacune d'entre vous.

Manon 

Forgot Password?
Don't have an account? Sign up